top of page
16mm.jpg

Perception beyond Ecology : Toward a Multinaturalist Cinema

Master class — 28 octobre 2022

Université McGill, Montréal

Dans la classe de Master d’Anthropologie visuelle, cours « Toxic Landscapes », de Jasmine Pisapia, professeur attachée d’Anthropologie

- Master class donnée à l’Université McGill de Montréal, dans le cadre d’une invitation par le Pr. agrégé d’anthropologie, Eduardo Kohn (Leadership for the Ecozoic) et la Pr. associée d’anthropologie, Lisa Stevenson (Critical Media Lab), autour de Expanded Nature - Écologies du cinéma expérimental (2022), Light Cone Éditions, Paris, avril 2022. 

Résumé : En plus de lutter pour leur souveraineté culturelle, les cinémas autochtones nous ouvrent à une pluralité d'expériences sensibles du vivant : perceptions environnementales, pouvoirs transspécifiques, biosémiotiques, matérialismes chamaniques. Partant du tournant ontologique et des théories élaborés par les anthropologues Eduardo Viveiros de Castro, Tim Ingold et Eduardo Kohn, nous étudierons la venue d'un cinéma « multinaturaliste », hypothèse rendue tangible grâce à l’analyse de films expérimentaux réalisés par des cinéastes autochtones du continent américain et d’Océanie : artistes des Premières Nations canadiennes, Navajos, Zapotèques, Aborigènes et Maoris.  

vlcsnap-2023-06-23-16h51m50s552.png

Multinaturalisme et cinémas autochtones

Leçons — Avril 2021

Université Paul-Valéry, Montpellier 3

Dans la classe de M2 « Esthétique du cinéma » de Vincent Deville, MCF en études cinématographiques

Résumé : Nous partirons d’une étude détaillée du concept de « multinaturalisme » tel qu’il est théorisé par l’anthropologue brésilien Eduardo Viveiros de Castro dans le cadre de l’ontologie animiste (Métaphysiques Cannibales, 2009). Puis, grâce à l’analyse des pratiques contemporaines de cinéastes autochtones d’Amérique et d’Océanie nous interrogerons en quoi le multinaturalisme redistribue les rapports entre culture et nature, mondes humain et non humain, sujet et objet. Notre cours pose ainsi un nouvel enjeu écomédiatique : le cinéma n’est-il pas un moyen de décentrer notre regard humain dominant en ouvrant à une multiplicité de natures ?

Phtogenic drawings W.H_edited.jpg

Écologie de l’image animée

TD — 2021 - 2022

Université Paul-Valéry, Montpellier 3

L3 « Arts du spectacle, parcours Études cinématographiques et Audiovisuel », Spécialité « Théories du cinéma et de l’audiovisuel »

Résumé : L’image animée apparaît dans un contexte d’innovation photographique où les premiers procédés d’impression sont la conséquence tant d’un intérêt scientifique pour le vivant que de pratiques relevant d’une « écologie des images » : photogramme, anthotype, cyanotype, chronophotographie, croissance des végétaux. Depuis le début des années 1980, les théories écocritiques s’emploient à étudier les liens entre l’environnement naturel et la création littéraire et artistique, y dévoilant des enjeux éthiques et politiques dans un contexte de crise environnementale. Nous mettrons en regard ces théories écocritiques d’une part avec les écrits de théoricien·ne·s du cinéma et d’autre part avec des cinéastes expérimentaux dont la pratique est le fruit d’une « coopération » avec l’environnement naturel. 

vlcsnap-2023-06-23-17h09m29s754.png

Ecoprocessing et Phytographie

Workshop — Mai 2022

LaboLargent, Marseille

Coordonné et donné avec le cinéaste Karel Doing

Déroulé : atelier de développement alternatif avec végétaux (ecoprocessing) et d’impressions végétales (phytographies) sur pellicule 16 mm. Les participant·e·s sont initié·e·s aux techniques alternatives en filmant en caméra 16 mm le processus de création et en développant les rushs à l’aide de bains de développement constitués de menthe, de pétales de rose, de bicarbonate de soude et de vitamine C (produits plus environnementalement neutres que la chimie usuelle). Un film est monté et projeté en fin d’atelier associant les plans développés aux phytogrammes réalisés.   

vlcsnap-2022-10-04-15h47m50s376.png

Filmer la fabrique du théâtre comme lieu de construction du politique

Workshop — Mars - juin 2020

Université Aix - Marseille

Workshop de création documentaire intermédiale cinéma/théâtre écrit et coordonné avec une quarantaine d’étudiant·e·s en M1 et M2, section Cinéma « Création documentaire », et L3, M1, M2, Section Théâtre.

Déroulé : Initiation à la prise de vue en contexte de « fabrique du spectacle vivant » : lectures, répétitions, discussions collectives. Accompagnés de lectures et d’analyses de textes politiques sur le théâtre (Pier Paolo Pasolini, Armand Gatti, Olivier Neveux), l’écriture critique faite par les étudiant·e·s, ici au contact de la fabrique du théâtre, interroge la place du « politique » dans le collectif de création et les enjeux actuels d’une démocratisation de la culture.

Dans le cadre de la création théâtrale universitaire « Supervision », dirigée par Louis Dieuzayde, MCF en études théâtrales et directeur de la section théâtre, Université d’Aix-Marseille.

bottom of page